L’essentiel des dernières actualités audio par l’Observatoire ETX de la RevoluSON

L’essentiel des dernières actualités audio par l’Observatoire ETX de la RevoluSON

Dans le cadre de son Observatoire de la RevoluSON, ETX Studio propose une analyse du marché de l’audio et de ses évolutions avec l’essentiel des actualités autour de l’audio. Focus sur Facebook, Acast, Twitter, Youtube & Amazon, qui continuent de booster leur stratégie audio.

Aux US, Facebook lance un hub « Audio » pour les podcasts, le live et les clips

Les milliards d’utilisateurs à travers le monde, futurs « Méta »-citoyens, pourront découvrir tous les formats audio que Facebook hébergera désormais, y compris les podcasts et autres salles audio live. L’objectif de Facebook est de rivaliser avec Clubhouse et ses « Audio Rooms », en s’appuyant sur ses milliards d’utilisateurs. La section audio présentera le contenu des créateurs que l’utilisateur suit déjà, et inclura un ensemble de recommandations personnalisées ainsi que des suggestions de contenus. Les recommandations s’affineront au fil des écoutes et du attitudes de consommation. La firme américaine développe aussi Soundbites, une sorte de TikTok pour l’audio proposant de courts clips audio.

Facebook à l’heure du tournant ?

On connaissait déjà les difficultés et pressions exercées sur Facebook pour une meilleure gestion de la modération et des contenus illicites et inappropriés présents sur la plateforme. La menace plane toujours sur Facebook de devenir une plateforme massive de désinformation, si elle ne devient pas très vite capable de développer les outils pour assurer la fiabilité des contenus.

L’audio apparaît pour Facebook comme un moyen d’atteindre cet objectif. De plus, l’entreprise a récemment annoncé le changement de nom de sa maison mère en « Meta », afin de faire table-rase de toutes les polémiques qui sont désormais liées au nom « Facebook », et de se diriger vers une offre transformée intégrant pleinement l’audio.

Ré-influer de manière positive ?

L’audio nous semble être la voie par laquelle Facebook tente le rachat. En effet, les « Live Audio Rooms » ont été lancées officiellement en juin, elles permettent aux abonnés de Facebook d’écouter, de participer et d’échanger lors de conversations en live avec d’autres utilisateurs du réseau social, et ce, même avec des célébrités. Depuis, l’outil a été adopté par des créateurs tels que Lil Huddy, Noah et Miley Cyrus, le quarterback Russell Wilson, la chanteuse Becky G, la comédienne Sherry Cola, et l’artiste Mereba notamment.

A n’en pas douter que le nouveau nom de l’entreprise, et la volonté de pousser vers un modèle de second-life dont l’audio sera parti intégrante nous pousse à observer son évolution à la loupe…

Pour en savoir plus

Acast s’associe avec Samsung pour la diffusion de plus de 30 000 de ses contenus pour les usagers de Galaxy en Europe

Acast est un protagoniste du milieu de l’audio. Cet entreprise américaine indépendante devenue leader mondial du podcast, s’est associée au groupe sud-coréen Samsung. Dans le cadre de cet accord, les deux entreprises prévoient la distribution de plus de 30 000 podcasts directement aux utilisateurs de Samsung Galaxy. Samsung Free est la plateforme dédiée aux podcasts de Samsung, et verra prochainement un lancement européen à grande échelle avec l’application préinstallée sur tous les smartphones Galaxy, et disponible en téléchargement pour les autres.

Les utilisateurs pourront donc accéder à leurs podcasts préférés dans la même application qu’ils utilisent pour leurs informations, la télévision et les jeux.

Un partenariat clé en Europe pour un acteur américain

Détenant actuellement 31 % du marché européen des smartphones, c’est la première fois que Samsung propose une application podcast préinstallée sur ses appareils vendus en Europe. Acast se rend donc, grâce à cette alliance, accessible en un clic à près d’un tiers du marché européen mobile, alors qu’elle dominait déjà le marché de l’audio aux US.

Aussi, grâce à ses nombreuses acquisitions ces deux années passées et à son infrastructure, Acast permet aux annonceurs de cibler grâce à la programmatique des audiences spécifiques, et aux créateurs de podcasts l’accès à une large base d’auditeurs potentiels ainsi que la monétisation de leurs contenus, et donc une augmentation de revenus.

La conquête du monde par Acast en marche

Le géant américain pose donc sa patte sur l’Europe après des chiffres vertigineux outre-Atlantique : le nombre d’écoutes du groupe est passé d’environ un milliard (2018) à trois milliards (2020). Au deuxième trimestre de 2021, Acast comptait 880 millions d’écoutes et une croissance organique des ventes nettes de 130 %.

Autre exemple d’implémentation sur le marché européen et de la puissance d’Acast : son renouvellement récent de partenariat avec la BBC. Depuis 2018, la chaîne britannique a lancé plus de 300 nouvelles émissions audio et Acast a contribué à positionner la BBC comme l’un des principaux producteurs de podcasts au monde.

Le nouvel accord de trois ans couvre tous les podcasts de la BBC disponibles en dehors du Royaume-Uni et Acast aidera le radiodiffuseur à accroître son audience et ses revenus de podcast sur des marchés clés, notamment en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Pour en savoir plus

Twitter lance « Spark Audio », un nouveau programme pour booster l’usage de son espace Audio Space

La société américaine a annoncé le lancement d’un nouveau programme destiné aux créateurs pour Spaces. L’objectif est, sur le modèle de ce qu’avait proposé Clubhouse, d’encourager les créateurs de contenus audio en les soutenant financièrement, techniquement et d’un point de vue marketing.

Pas qu’un simple nouveau gadget

La société a lancé les Spaces payants le mois dernier, invitant les hôtes à monétiser les salles audio en vendant l’accès à leurs chats audio hébergés. Ceci afin d’encourager ces derniers à choisir Twitter plutôt que Clubhouse et bientôt Facebook. Aussi, la société a ajouté un moyen pour les hôtes d’inviter des auditeurs via DM lors du lancement d’un espace afin d’encourager l’esprit communautaire. Il a également déployé un onglet Espaces dédié à davantage d’utilisateurs iOS, avec des plans pour inclure d’autres langues que l’anglais ainsi qu’Android.

Twitter a fait du développement de cet outil audio la clé de voûte de son expansion future. Spotify, Twitter et Facebook nous démontrent semaine après semaine à quel point leur stratégie à moyen et long terme s’axe autour de l’audio, de la discussion, de ses nouveaux influenceurs audio mais aussi et surtout de la valeur de leur communauté.

Pour en savoir plus

Youtube podcasting se concrétise

Google a recruté un Head of podcasting pour gérer la cohérence de l’offre audio de Google et donc Youtube, en la personne de Kai Chuk. Ayant travaillé chez Youtube pendant 10 ans, il sera désormais chargé de « gérer le grand nombre de podcasts existants et les relations sur la plate-forme YouTube ». Ceci fait suite à la récente annonce de la gratuité prochaine de l’application YouTube Music au Canada, permettant l’écoute de musique de fond pour les utilisateurs.

La plateforme est d’ores et déjà mature et prête pour accueillir des contenus 100% audio, les podcasteurs y téléchargeant et hébergeant déjà des vidéos sur les serveurs de Google, et la plateforme monétisant leurs vidéos en fonction des données des utilisateurs.

La question pour Youtube porte sur la volonté des créateurs de migrer complètement vers un nouveau fournisseur d’hébergement, ou bien commencer à en utiliser plusieurs en même temps, simplement pour profiter des plateformes. En 2020, Google a déclaré que 15 % des personnes écoutant de la musique sur la plateforme l’avaient fait en l’écoutant en arrière-plan.

Pour en savoir plus

Amazon, prochain mastodonte de l’audio ?

Baptisé par le nom de code « Project Mic », le projet d’Amazon permettrait à n’importe qui de créer, héberger et diffuser ses créations sur la plateforme. L’application se concentrerait dans un premier temps sur les États-Unis et viserait à démocratiser et réinventer la radio.

Connectable avec Alexa, les auditeurs pourront interagir avec les émissions en utilisant uniquement leur voix. L’expérience de l’application sera également optimisée pour la voiture, ce qui correspond à l’idée d’Amazon d’essayer de révolutionner la radio.

Comme ses concurrents, l’entreprise a prévu de recruter des célébrités et de petits créateurs pour booster le lancement et en se concentrant sur trois thématiques : culture pop, comédie et sport. Les contenus proposés en fonction de la localisation de l’auditeur pourrait également être l’un des points forts de l’application.

Pour en savoir plus

? Profitez d’un accès gratuit de 15 jours pour découvrir la plateforme d’ETX Studio, qui permet d’audio-augmenter 100% de vos contenus dans plus de 80 langues et accents, en quelques clics. Rejoignez la revoluSON !

Written by in / 4761 Views